BIRA 50 jaar
Deze website in het Nederlands bekijkenView this website in English Zoeken

Nouvelle

Un nouveau projet à la pointe pour une compréhension globale de la planète Mars

9 juillet 2015 – Afin de préparer la future mission ExoMars, un consortium de sept instituts de recherche européens, coordonné par l’Institut d’Astrophysique d’Andalousie (IAA-CSIC), développera de nouvelles techniques d’analyse afin d’exploiter les données de missions existantes.

Reconnu internationalement pour son expertise dans l’observation et la modélisation des atmosphères planétaires, l’IASB est sans aucun doute un partenaire de choix dans ce projet, nommé UPWARDS. La Commission Européenne a estimé que la science proposée par le consortium était « excellente » et lui a attribué un financement de 2 millions d’euros dans le cadre du programme Horizon 2020.

 

Het UPWARDS-project

Durant une période de trois ans, le consortium « Understanding Planet Mars With Advanced Remote-sensing Datasets and Synergistic Studies » (UPWARDS) passera en revue et analysera les données récoltées lors des missions vers la planète rouge, notamment lors de la mission européenne Mars Express (2003-…).

UpwardsDes outils d’analyse de données innovants seront développés et de nouveaux modèles atmosphériques et géophysiques seront appliqués afin de permettre aux scientifiques d’aborder des questions qui n’ont pas encore de réponse.

Dans les objectifs ambitieux du projet, on retrouve des thèmes tels que:

  • le cycle global de l’eau sur Mars
  • les échanges de méthane et d’autres gaz entre l’atmosphère et l’intérieur de Mars
  • la variabilité des tempêtes de poussière ou encore la nature du sous-sol martien

UPWARDS servira aussi à mettre en place une base de données globale sur le climat de Mars, en assimilant les observations satellitaires aux simulations numériques, ce qui permettra de produire un jeu de données en 4 dimensions (spatiales et temporelle) pour la communauté scientifique.

Mars Clouds

Les nouveaux outils produits par le projet UPWARDS permettront non seulement d’approfondir notre connaissance de la planète Mars à partir des données que nous avons déjà mais aussi de préparer la mission future ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) dont le lancement est prévu en janvier 2016 par les agences spatiales européennes et russes, ESA et Roscomos. A bord de TGO, se trouvera l’instrument NOMAD dont l’Investigateur Principal est Ann Carine Vandaele (IASB).  

 

Contribution de l’IASB

Les thèmes de recherche de l’équipe “Planetary Aeronomy” à l’IASB concernent:

  • les tempêtes de poussières et les propriétés de ces dernières
  • la détection des nuages dans l’ultraviolet
  • les inversions spectrales de molécules gazeuses en trace

 

Mars Interior Atmosphere

Valérie Wilquet (IASB) est responsable du bloc de tâches “Trace gases at the Day/Night terminator”.

Le terminateur est une région très particulière de l’atmosphère qui est sondée lors de mesures en occultation solaire. Il s’agit de la ligne de démarcation entre le côté jour et le côté nuit de la planète.  Les chercheurs à l’IASB étudieront les effets chimiques et dynamiques ayant lieu dans cette région de transition qui reste incomprise encore aujourd’hui. Une attention particulière sera portée à la détection d’ozone qui est une espèce moléculaire de grande importance vu sa corrélation forte avec la quantité d’oxydants dans l’atmosphère de Mars.

 

Le consortium UPWARDS

Le consortium UPWARDS est composé de sept instituts de recherche scientifique européens :

  • le Higher Scientific Research Council of the Instituto de Astrofísica de Andalucía (IAA-CSIC, Espagne), le coordinateur principal du projet
  • l’Open University (OU, Royaume-Uni)
  • l’ Institut d’Aéronomie Spatiale de Belgique (IASB, Belgique)
  • le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS, France)
  • l’Istituto Nazionale di Astrofisica (INAF, Italie)
  • l’Observatoire royal de Belgique (ORB, Belgique)
  • l’Universidad Complutense de Madrid (UCM, Espagne)

Upward

Tous les membres du consortium ont une expertise étendue et reconnue en analyse de données de missions spatiales. De nombreux chercheurs ont été et sont toujours impliqués dans la mission Mars Express, lancée avec succès en 2003 laquelle toujours en activité. 

Certains membres de UPWARDS participeront également aux deux volets de la mission russo-européenne ExoMars, prévus en 2016 et 2018 respectivement.  Tous les chercheurs s’attacheront à développer de nouveaux outils d’analyse afin d’établir un cadre scientifique de référence pour les prochaines missions vers Mars.

 

Contact:

 

En lire plus:

 

Link naar de website van het Federaal Wetenschapsbeleid
Link naar de Federale Portaalsite