Deze website in het Nederlands bekijkenView this website in English Zoeken
10 ans de succès pour le laboratoire Européen Columbus

07 février 2018 - Le laboratoire européen Columbus fête ses 10 ans d'expérience en orbite. En faisant le tour de notre planète à 28800 km/h, cet élément de la Station spatiale internationale est le premier module européen dédié à la recherche à long terme en apesanteur.

Columbus

Le laboratoire européen Columbus est un laboratoire spatial pressurisé. Son lancement a eu lieu le 7 février 2008 par la navette spatiale américaine Atlantis. Ses utilisations scientifiques sont multiples et portent sur:

  • la science des matériaux,
  • la physique des fluides
  • les sciences de la vie
  • la physique fondamentale
  • de nombreuses autres technologies

Le laboratoire contenait initialement cinq équipements internes et deux charges utiles externes dont la plateforme SOLAR qui a suivi l'activité solaire durant neuf ans, de 2008 à 2017. Le module Columbus a permis aux chercheurs européens d’y mener des centaines d’expériences scientifiques et techniques, y compris à des chercheurs belges.

 

Visite de l'astronaute belge

En 2009, le laboratoire européen Columbus a reçu la visite de l’astronaute belge Frank De Winne alors qu’il assurait le rôle de commandant de la Station spatiale internationale.

L’implémentation et l’exécution des expériences européennes à bord de la Station spatiale internationale, et en particulier à bord du laboratoire Columbus est coordonnée par des centres répartis en Europe et dénommés « USOC » (User Support and Operation Centres). Initialement il y avait neuf centres aujourd’hui il en subsiste encore sept, dont un en Belgique.

 

Le B.USOC et Columbus

Le centre d’opération belge se nomme B.USOC (Belgian User Support and Operation Centre) et est installé dans les locaux de l’IASB. Il soutient et conduit des expériences spatiales sur un certain nombre de missions et d'installations spatiales depuis 1992.

Pour le laboratoire Columbus, le B.USOC est centre responsable de l'exploitation pour différentes charges utiles dont:

  • SOLAR de 2008 à 2017
  • PCDF (Protein Crystallisation Diagnostics Facility) en 2009 pour l’étude de cristallisation de macro molécules biologiques, des expériences de télé-robotique
  • METERON (Multi-Purpose End-To-End Robotic Operation Network) préparant les scénarios pour de futures explorations spatiales
  • l FSL (Fluid Science Laboratory) accueillant des expériences de physique des fluides en microgravité depuis 2014

Dans les prochains mois, le B.USOC sera responsable d’expériences dans le laboratoire FSL sur la dynamique des matériaux granulaires, des polymères et de matériaux moussants.

Il sera aussi en charge de la nouvelle plateforme ASIM (Atmosphere-Space Interaction Monitor) qui sera installée à l’extérieure du module Columbus pour observer les émissions lumineuses transitoires dans l’ionosphère au-dessus des zones orageuses de fortes intensités.

 

 

 

 

 

 

 

Link naar de website van het Federaal Wetenschapsbeleid
Link naar de Federale Portaalsite