Deze website in het Nederlands bekijkenView this website in English Zoeken
L’instrument belge, en route pour Mars, prêt à commencer les mesures scientifiques

21 mars 2018 - Deux ans après son lancement, ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) s'installe enfin dans son orbite finale autour de Mars. Le satellite, à bord duquel se trouve l’instrument NOMAD de l’Institut royal d’Aéronomie Spatiale de Belgique (IASB), vient de terminer une année de décélération atmosphérique et orbite maintenant autour de Mars, à quelque 400 km au-dessus de la surface. Son cycle de révolution est de 2 heures.

L'instrument belge NOMAD, qui cherchera du méthane et d’autres gaz importants dans l'atmosphère de Mars, semble en excellente santé et est prêt à commencer sa phase scientifique, dans quelques semaines.


Aerobraking

La dernière fois que NOMAD a été réveillé et réactivé, remonte à mars 2017, juste avant le début de la période d'aerobraking. Durant cette période, l'orbite de TGO avait été corrigée en le plongeant dans l'atmosphère de Mars à chaque révolution et en le freinant progressivement vers une orbite de plus en plus courte.

ExoMars erobraking
ExoMars Trace Gas Orbiter aerobraking dans l’atmosphère Martienne. Credit: ESA/ATG medialab

Durant cette phase, les instruments à bord de TGO ont subi de nombreux changements de température et de rayonnement. Il est toujours difficile d’estimer quel effet cela a sur les instruments et notamment s’ils vont survivre à une si longue période d'inactivité.


Instrument en excellente forme

Maintenant que l'instrument a été réactivé après cette année d'inactivité, NOMAD semble heureusement être en excellente santé. Les tests fonctionnels des trois canaux de NOMAD pourraient confirmer qu'ils sont encore pleinement opérationnels.

NOMAD
L'instrument NOMAD

Les deux éléments les plus critiques-, les refroidisseurs qui doivent amener les détecteurs dans les canaux infrarouges à des températures très basses-, fonctionnent parfaitement.

De plus, les ingénieurs et les scientifiques de l’équipe NOMAD ont immédiatement saisi l’occasion de faire une mise à jour des tableaux de paramètres à bord, et l’instrument est maintenant prêt pour les mesures scientifiques.


Phase de test étendue

Jusqu'au 21 avril 2018, le satellite TGO et tous les instruments embarqués feront l'objet de tests approfondis. C'est ce qu'on appelle la phase de "mise en service" (commissioning). Cependant, la chance que nous recevions des données scientifiquement intéressantes au cours de cette période est faible.

Le satellite n'est actuellement pas dans la direction d'observation optimale et l'équipe doit encore attendre avant que des mesures plus importantes sur le plan scientifique ne soient possibles.


Le centre responsable des opérations du satellite (Mission Operation Center à Darmstadt) se familiarisera surtout avec la façon dont le satellite se comporte en orbite autour de Mars.

Par conséquent, le satellite restera tout le temps dans son orientation nominale, à savoir avec NOMAD faisant face à la planète (nadir). Les mesures  en occultation solaire, avec l'instrument NOMAD pointé vers le Soleil, qui sont scientifiquement plus intéressantes, ne seront malheureusement pas possibles lors de la phase de test. L’IASB utilisera ce temps pour calibrer davantage l'instrument et mieux connaître l'environnement thermique.


Prêt pour des manœuvres plus complexes

A la fin de la phase de « mise en service », l’orbite sera parfaitement connue et le satellite sera capable d’exécuter des manœuvres plus complexes, telles que pointer en direction du Soleil pour des mesures en occultation solaire. A ce moment-là, nos scientifiques pourront  enfin commencer l’analyse des données qui arriveront au fur et à mesure sur Terre.


Phase scientifique

Le centre d'opérations de la mission maintiendra le contrôle du satellite pendant plusieurs mois. Après quatre mois, les scientifiques eux-mêmes auront plus de contrôle sur les manœuvres que TGO effectuera, et le Centre des opérations scientifiques (Science Operations Center) de Madrid prendra le relais.

Ce centre est responsable de la planification des mesures scientifiques des différents instruments à bord de TGO. Cela signifie qu’à partir de ce moment,  les observations seront complètement planifiées en fonction des objectifs scientifiques. Nous attendons déjà avec impatience les découvertes que NOMAD nous réserve!

 

Contact:

 

En lire plus:

 

 

 

 

 

 

 

Link naar de website van het Federaal Wetenschapsbeleid
Link naar de Federale Portaalsite