Skip to main content
2019-12-15

Un nouvel instrument de mesure de la qualité de l'air (de type MAXDOAS) a été installé à Kinshasa. Il s'agit du dernier deploiement du projet Kinaero, dans lequel l’IASB s'associe à l'Université de Kinshasa et à l'Université de Liège (Faculté des Sciences).

Les mégapoles d' Afrique centrale présentent un intérêt particulier pour les recherches sur la qualité de l'air, car les mesures prises depuis l'espace, avec des instruments tels que TROPOMI, indiquent que cette région est un « hotspot » de formaldéhyde (H2CO), un polluant nocif pour la santé publique. ☠️

Plus d’infos (en anglais) => Installation of a new MAXDOAS instrument in Kinshasa, Democratic Republic of the Congo

News image 1