BIRA 50 jaar
Deze website in het Nederlands bekijkenView this website in English Zoeken
Qualité de l'air

Que devient la qualité de l'air?

Les grandes villes comme Mexico, Pékin, Shanghai, New York, Johannesburg, ainsi que les principales régions industrielles comme le Bassin de la Ruhr en Allemagne, le Benelux et la vallée du Pô en Italie se détachent des autres régions en termes de pollution et sont donc clairement identifiables sur les cartes de pollution de l'air, comme par exemple, la distribution géographique de la concentration de dioxyde d'azote (NO2) dans la troposphère (Figure 1).

 

NO2
Fig. 1: Mesures de NO2 dans la troposphère (SCIAMACHY, 2004) (Source: KNMI, BIRA-IASB, ESA)

Outre les émissions liées aux activités industrielles et à la consommation d’énergie (combustibles fossiles et biocarburants), il faut noter que des émissions naturelles existent également , par exemple:

  • l'activité volcanique
  • les embruns marins
  • les éclairs, etc.

A ces sources s'ajoutent également les feux de forêt et de savane, qui sont responsables d'émissions parfois extrêmement élevées de polluants. Ces feux ont pour une grande part une origine anthropique : par exemple, la déforestation et les pratiques agricoles traditionnelles de brûlis pour la fertilisation des sols ont clairement une origine humaine, et on estime que les feux entièrement naturels (par exemple initiés par les éclairs) ne représentent qu’une petite part des émissions totales.

 

Link naar de website van het Federaal Wetenschapsbeleid
Link naar de Federale Portaalsite