Skip to main content

La recherche et les services publics dans la physique et la chimie de l’atmosphère de la Terre et des autres planètes, ainsi que de l’espace extra atmosphérique.

L'IASB prépare un nouvel instrument spatial, 3DEES, en consortium avec l'Université Catholique de Louvain et QinetiQ Space, pour étudier l'environnement radiatif spatial de la Terre, à bord du satellite PROBA-3 de l'ESA.

Les aérosols stratosphériques proviennent pour la plupart d'éruptions volcaniques et ont une grande influence sur l'atmosphère et le climat de la Terre. L’IASB est impliqué dans la surveillance de ces aérosols, fournissant des données de haute qualité à des bases de données centralisées comme le programme Copernicus, pour être, entre autres choses, intégrées dans les modèles climatologiques.

Le 21 mars est la Journée internationale des forêts, une occasion de célébrer et de nous sensibiliser à l'importance de tous les types de forêts. Les arbres émettent de l'isoprène, qui affecte fortement la chimie de l'atmosphère et le climat de la Terre. Les scientifiques de l'IASB cherchent à estimer la quantité d'isoprène émise, un élément important dans la modélisation du climat et la lutte contre le changement climatique.

Le 11 février est la Journée Internationale des Femmes et des Filles de Science. Pourquoi les Nations Unies ont-elles créé cet événement annuel ? En quoi les femmes chercheurs ont-elles été touchées différemment par la pandémie COVID-19 ? Et le saviez-vous à propos du « gender gap » sur Wikipédia, la source d'information encyclopédique la plus appréciée sur Internet ? Dans cette vidéo, nous discutons ouvertement sur ces sujets.

Pour la première fois, un gaz jamais identifié sur Mars a été détecté par le satellite ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) de l'ESA-Roscosmos. Le sel marin incrusté dans la surface poussiéreuse de Mars ensuite emporté dans l'atmosphère de la planète a conduit à la découverte du chlorure d'hydrogène. TGO fournit également de nouvelles informations sur la façon dont Mars perd son eau.

Le 26 janvier 2021 marquera la fin de deux sessions de l'expérience RUBI dans le rack du Fluid Science Laboratory (FSL), à bord du module européen de la Station spatiale internationale (ISS). Le rack FSL peut accueillir des expériences pour l'étude de la dynamique des fluides dans l'espace, et RUBI (Reference mUltiscale Boiling Investigation) élargit nos connaissances sur le processus de l'ébullition. Au B.USOC (Belgian User Support and Operations Centre), les opérateurs étaient responsables de cet instrument complexe de l'ESA.