Skip to main content
2020-09-17

Au cours de l'été 2018, une sécheresse généralisée s'est développée dans le nord et le centre de l'Europe. L'augmentation de la température et la réduction de l'humidité du sol ont influencé les échanges de dioxyde de carbone (CO2) entre l'atmosphère et les écosystèmes terrestres de diverses manières, telles qu'une réduction de la photosynthèse, des changements dans la respiration de l'écosystème ou la possibilité d'incendies plus fréquents.

Ce fait, rapporté par l'article « L’empreinte digitale de la sécheresse de l'été 2018 en Europe sur les mesures de CO2 atmosphérique au sol » auquel notre collègue Mahesh Kumar Sha a contribué, fait partie d'une étude de synthèse du réseau ICOS.

ICOS (Integrated Carbon Observation System), le système intégré d'observation du carbone, mesure en permanence des variables climatiques importantes dans 140 stations à travers l'Europe. Cette étude de synthèse, contenant 17 articles publiés dans un numéro thématique spécial de « Philosophical Transactions of the Royal Society B », décrit les impacts de la grave sécheresse estivale de 2018 et montre comment la végétation en Europe réagit aux conditions de sécheresse extrême, comme cela s'est produit lors des trois derniers étés. Elle montre, par exemple, comment l'échange de carbone entre la végétation et l'atmosphère est affecté. Un article couvrant 56 sites a montré que les puits de carbone ont diminué de 18% en général, ce qui signifie que les plantes réduisent leur absorption de dioxyde de carbone et donc leur croissance. Les résultats sont significatifs car de telles sécheresses extrêmes se produiront probablement beaucoup plus fréquemment à l'avenir.  De plus, ces résultats fourniront des connaissances cruciales pour tenter de minimiser les effets négatifs du changement climatique.

Cette étude est un effort conjoint de plus de 200 scientifiques de haut niveau, représentant toutes les meilleures universités et les meilleurs instituts de recherche européens.  Elle a été rendue possible grâce à l'infrastructure et aux données ICOS.

Pour plus d'informations

Le réseau ICOS
Crédit: ICOS ERIC

 

News image 1
News image legend 1
Les sécheresses extrêmes comme celle de l'été 2018 seront probablement beaucoup plus fréquentes à l'avenir en raison du changement climatique.